Dijon-Istres, un match piège avant trois voyages périlleux

Les footballeurs dijonnais ont débuté l’année 2014 par une qualification laborieuse en Coupe de France face à un club amateur. Désormais, les choses plus sérieuses reprennent pour le DFCO avec un match de Ligue 2 face à Istres vendredi soir (20h) à Gaston-Gérard et un mois de janvier délicat…

Malgré une victoire de prestige sur le terrain du RC Lens juste avant la trêve, le FC Istres est toujours en position de relégable avec 17 points au compteur. Ce dernier succès en 2013 en dit long sur les capacités de cette équipe à déranger les grosses écuries de Ligue 2.

Pape Paye et ses coéquipiers doivent retrouver leur efficacité en défense (photo Anatole Barbier).

Bonne dynamique istréenne

Avant leur élimination en Coupe de France contre une formation de CFA début janvier, les Istréens étaient sur une bonne dynamique en décembre. Depuis la 15ème journée, ils n’ont perdu qu’un seul match de championnat, obtenant 2 victoires face à Nîmes et Lens et 1 nul contre Nancy.

Une équipe d’Istres offensive

L’entraîneur José Pasqualetti peut s’appuyer sur une attaque relativement efficace qui a marqué plus de buts que celle du DFCO (21 contre 18). L’expérimenté Jérôme Leroy (4 passes décisives) et le buteur Geoffrey Malfleury (5 buts) rendent notamment cette équipe dangereuse devant les cages adverses. A contrario, elle souffre beaucoup défensivement. Avec un total de 32 buts encaissés, Istres est la plus mauvaise défense de Ligue 2.

Retrouver sa défense

Lors de ses deux derniers matchs, le Dijon Football Côte-d’Or a également souffert dans ce domaine avec un total de 6 buts encaissés. Toujours privés de leur capitaine Cédric Varrault (voir le groupe), les Dijonnais devront retrouver leurs valeurs défensives pour ne pas être pris par surprise par une équipe d’Istres qui jouera sa peau à chaque match. La suite du mois de janvier sera très délicate pour Dijon avec 3 déplacements à Lens, Auxerre (en Coupe de France) et Angers, suivis de la réception de Brest. Un sacré programme qui rend ce match contre Istres primordial !

Après le coup d’arrêt à Châteauroux lors de la dernière rencontre de l’année 2013 et la frayeur en 32èmes de Coupe de France à Aubagne, le DFCO doit se rassurer à domicile pour enclencher une dynamique de victoires. L’équipe dijonnaise devra avoir un état d’esprit exemplaire et combatif lors de ce mois de janvier périlleux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.