L’Italienne Santuccio remporte la manche de Coupe du Monde à Dijon

Ecrit par Nicolas Goisque Le 6 janvier 2014 à 14:05

L’ASPTT Dijon Escrime organisait ce dimanche au Palais des Sports Jean-Michel Geoffroy de Dijon la manche française de la Coupe du Monde d’épée junior. Pour cette 23ème édition du tournoi de la ville de Dijon, le plateau était des plus passionnants !

L’Italienne Santuccio (à gauche) a dominé la Française Awong en finale à Dijon (photo Nicolas Goisque).

Avec 105 tireuses en lice, 17 nationalités représentées dont le Japon, l’Australie, la Namibie et bien sûr les délégations des nations fortes de l’escrime comme l’Italie, les États-Unis, l’Allemagne ou la France et sa vingtaine de compétitrices en lice, le spectacle était partout dès 8h15 sur les 12 pistes installées au Palais des Sports de Dijon.

Deux Françaises en quart

Après 6 heures de compétition acharnée, on retrouve 8 épéistes en quart de finale. Sans surprise, les nations majeures sont au rendez-vous avec 2 Américaines, 2 Italiennes, une Allemande, une Autrichienne et 2 Françaises toutes deux de Rodez Aviron Escrime : Coraline Vitalis et Amélie Awong. Si la première nommée échoue face à l’Allemande Riedmueller (9-15), Amélie Awong franchit le cap en venant à bout de l’Autrichienne Schmild (15-13). L’Américaine Amanda Sirico et surtout l’Italienne Alberta Santuccio, 3ème du classement international, soit le meilleur classement des engagées, complètent le dernier carré.

Le podium 2014 de la manche de Coupe du Monde d’épée à Dijon (photo Nicolas Goisque).

Scénarios opposés en demi-finales

Dans la première demi-finale opposant l’Américaine à la Française, les choses ne traînent pas. Les deux combattantes sont portées sur l’offensive et les touches défilent rapidement. Amélie Awong s’impose en moins de 6 minutes d’un beau combat (15-13). Le second duel opposant Riedmueller et Santuccio est bien plus tactique. L’arbitre doit sanctionner pour non combativité et l’Italienne impose sa science du combat pour l’emporter (10-8) sur une Allemande qui aura tenté en vain.

Logique respectée

Le public dijonnais espère donc revoir une victoire française, la dernière remontant à 2011 avec Louise Jacob. Mais Amélie Awong manque de patience dans cette finale contrairement à son adversaire qui la contre parfaitement et qui s’impose sans trop de difficulté (15-9). C’est donc la jeune Italienne qui succède au palmarès à l’israélienne Komarov.

Le public de Dijon a eu droit à de la belle escrime tout ce dimanche au Palais des Sports lors de cette manche de la Coupe du Monde d’épée junior féminine. Les Françaises ont assez bien figuré et ont pu rêver d’une victoire finale avec Amélie Awong qui échoue en finale sur plus fort qu’elle en la personne de l’Italienne Alberta Santucci.

Retrouvez les photos de la Coupe du Monde d’escrime à Dijon sur le blog Niko Phot !

Commentez cet article

 
Le jeudi 16 novembre 2017 à 16:06

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller


Le mercredi 8 novembre 2017 à 17:25

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller


Le vendredi 3 novembre 2017 à 14:18

Le DFCO Tour fait escale à Is Sur Tille le 8 novembre


Le vendredi 3 novembre 2017 à 14:01

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller


Voir toutes les brèves...