JDA Dijon-Pau, ne pas perdre son élan face au Béarnais

Ecrit par Nicolas Goisque Le 26 décembre 2013 à 22:49

Toujours invaincue à domicile en Pro A cette saison, la JDA Dijon Basket reçoit l’Élan Béarnais de Pau-Lacq-Orthez vendredi soir (20h). L’objectif sera de maintenir la cadence à la maison pour finir l’année 2013 en beauté face à une équipe paloise qui retrouve des couleurs…

Cette saison, les supporters du Palais des Sports Jean-Michel Geoffroy se régalent. La JDA n’a toujours pas perdu en championnat et a offert des scénarios incroyables comme la semaine passée contre Orléans. Le premier match contre Nancy ou la victoire contre les champions de Nanterre avaient également tenu le public dijonnais en haleine.

TJ Campbell tentera d’obtenir une 7ème victoire à domicile pour la JDA (photo Anatole Barbier).

Pau retrouve des couleurs

Les hommes de Jean-Louis Borg trouveront face à eux une équipe paloise qui se refait une santé après un départ moyen. Depuis la correction subie à Strasbourg le 24 novembre dernier, l’Élan Béarnais a enregistré 4 victoires en 5 matchs. Malgré sa 10ème place au classement de Pro A, il sera un adverse redoutable, les victoires à Roanne et Paris en attestent.

Nivins le régulier

Côté palois, l’homme le plus régulier est sans aucun doute le pivot Ahmad Nivins. Avec 17,4 points de moyenne, il est le 3ème meilleur scoreur du championnat. Mais ses qualités vont au-delà de son adresse (70,2%) puisque Nivins possède également la meilleure évaluation avec 20,58 ! Moss et Prénom n’auront pas la tâche facile face au pivot le plus performant de Pro A… Si les espaces se libèrent autour de Nivins, Pau bénéficiera d’une bonne puissance de feu avec des joueurs adroits à 3 points comme les Américains Thompson (43%) et Harper (45%), ou le Bulgare Nikolov (45%).

La clé : la défense !

La force de l’équipe paloise est son jeu offensif. En revanche, son gros point faible est sa défense collective. Pau-Lacq-Orthez encaisse 81 points en moyenne, soit le plus mauvais total du championnat. La clé du match pour la JDA sera donc de continuer à bien défendre tout en mettant à mal la défense adverse. Le rôle du 5 majeur Riley, Dobbins, Campbell, Harris et Moss sera encore déterminant pour obtenir la victoire.

Certes, l’Élan Béarnais est un adversaire moins prestigieux que Nanterre, Orléans ou Le Mans, tous tombés à Dijon. Pourtant, il ne faudra pas prendre cet adversaire à la légère pour ce dernier match de l’année 2013. Pau est une équipe accrocheuse à l’extérieur et a réalisé de très jolis coups cette saison, la JDA est prévenue…

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info de la JDA Dijon sur la page du club !

 

Commentez cet article