Le Dijon Triathlon lance sa section trail !

Ecrit par Rédaction Le 3 décembre 2013 à 12:10

Le triathlon et le trail sont deux disciplines par définition opposées. L’une se dispute sur la route et l’autre en nature. Et pourtant, de plus en plus de triathlètes se mettent aussi au trail. C’est pourquoi le club Dijon Triathlon vient de créer une section dédiée à la pratique du trail !

Le triathlon, apparu en Europe du nord en 1981, a eu du succès car il rompait avec les habitudes et surtout sortait des sentiers battus que sont les stades et les piscines. En 1996, aux États-Unis, des triathlètes ont l’idée d’un espace de jeu différent…

Le nouveau groupe de triathlètes-trailers (photo Dijon Triathlon).

Naissance du ‘cross triathlon’

C’est le début du circuit Xterra (ou ‘cross triathlon’) où la natation se pratique en eaux vives, comme au triathlon, mais où le vélo se fait en VTT et la course à pied sur des terrains montagneux, forestiers ou sablonneux. Afin de peaufiner leur technique VTT ou de mieux appréhender la course à pied sur des revêtements variés, certains triathlètes ont naturellement déplacé leurs terrains d’entraînements dans les sous-bois.

Dijon Triathlon se diversifie

Sous l’impulsion de deux triathlètes, Dijon Triathlon vient de créer une section dédiée à la pratique du trail où l’ambiance est conviviale et solidaire, avec un profond respect des terrains de jeu. Marc Chavériat et Christian Steinberg sont à l’origine du projet. Licenciés à Dijon Triathlon depuis de nombreuses années, ils se sont tournés vers le trail n’étant pas de grands nageurs et surtout ne disposant plus du temps nécessaire pour pratiquer les trois disciplines.

Un trailer du Dijon Triathlon lors du trail de la Madone à Velars le 10 novembre dernier (photo Nicolas Goisque).

Varier les plaisirs !

« Depuis quelques années, les triathlètes du club ont diversifié leurs entraînements en incluant des sorties nature. Au fil du temps, ces triathlètes de la première heure ont délaissé le triple effort, pour se consacrer presque exclusivement au trail. Très attaché au club et vu l’engouement croissant pour ce sport, ce groupe de trailers expérimentés a souhaité accueillir et accompagner les coureurs en recherche de structure. » explique les deux intéressés.

Les avantages du trail

Chavériat et Steinberg poursuivent : « La course nature est bien moins traumatisante que la course sur route. Elle permet d’écouter son corps, de coordonner ses mouvements, de se positionner dans l’espace et de travailler son équilibre. De 12 à 170 kilomètres, chacun peut trouver le format qui lui convient, à la vitesse qui lui convient. » Les deux compères reconnaissent que « le trail permet aux triathlètes d’intégrer dans l’entraînement une touche de variété. Les chaînes musculaires utilisées lors des montées et descentes sont nécessaires au bon équilibre du coureur à pied. De plus, l’esprit bon enfant dans lequel se court en général le trail permet d’évacuer le stress. Si un coureur se blesse, il y en a toujours 4 ou 5 qui s’arrêtent pour l’aider. »

100% nature !

Pratiqué en pleine nature, le trail « éveille les sens au paysage qu’on découvre au sortir d’un bois, au sommet d’une bosse, au tapis de fleurs qui bordent un sentier ou au gibier qui détale au détour de la piste ! Il n’est ni rare, ni ridicule de voir un ou plusieurs trailers s’arrêter deux minutes pour admirer l’environnement naturel… »

Il y a donc une réelle complémentarité entre triathlon et trail. Dans cette nouvelle section de Dijon Triathlon, tout coureur sera le bienvenu dans un groupe qui comprend déjà des trailers de niveau différent. Des sorties sont organisées et trois créneaux d’entraînement sont proposés chaque semaine avec un entraîneur dédié. « Comme en triathlon, le trail permet de se découvrir dans l’effort, dans un milieu naturel qu’il faut appréhender et dompter. Il n’y a pas d’âge pour le trail et on retrouve souvent des vétérans encore très compétitifs qui font la misère aux jeunes seniors ! » concluent les deux triathlètes-trailers.

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du Dijon Triathlon sur la page du club !

 

Commentez cet article