Bobigny-Dijon, le Stade Dijonnais sévèrement corrigé

Ecrit par Nicolas Goisque Le 12 octobre 2013 à 22:46

Championnat de France de rugby Fédérale 1, 5ème journée : Bobigny-Dijon (19h). Après une courte trêve, le Stade Dijonnais reprenait du service à Bobigny. Après une première victoire contre Saint-Jean-d’Angély, les rugbymen dijonnais devaient prendre des points à l’extérieur pour rattraper les défaites concédées à Bourillot…

Venu avec des intentions, le Stade Dijonnais va rapidement déchanter face à l’efficacité impressionnante de l’AC Bobigny. C’est d’abord l’ouvreur local Daguin qui convertit 3 pénalités (3′, 12′, 15′) obtenues notamment sur des mauls portés écroulés par les Dijonnais (9-0).

Les Dijonnais ont fait les frais du réveil de l’AC Bobigny 93 (photo archives).

La vague rouge et noir

Dès que les Balbyniens arrivent dans le camp bourguignon, les points s’ajoutent au tableau d’affichage comme sur ce maul de plus de 25 mètres qui s’écroulera cette fois dans l’en-but (16-0, 22′). La pénalité inscrite par Chetta ne change pas la tendance (16-3, 25′). Le jeu de Bobigny est simple et efficace avec une bonne occupation au pied et une pénaltouche qui fait mouche (23-3, 30′) ! A peine 5 minutes plus tard, c’est au large que les locaux trouvent leur salut et aplatissent pour la 3ème fois de la soirée en terre promise (30-3, 35′).

Bobigny redoutablement efficace

Avec la précision du buteur Daguin, l’addition est lourde et le calvaire dijonnais est loin d’être fini ! Acculé dans son camp par le jeu au pied, le Stade Dijonnais trouve quelques solutions par le jeu et les relances. Après une reprise calme, les locaux s’offrent un 4ème essai sur une magnifique action initiée de leurs 40 mètres : percée, soutiens et essais entre les perches (37-3, 48′). Alors que le jeu semble s’équilibrer, Bobigny en remet une couche avec un 5ème essai (42-3, 67′).

Bouvier sauve l’honneur

La révolte dijonnaise arrive, la récompense aussi… Suite à plusieurs temps de jeu, Jeuvrey perce et offre l’essai à Bouvier. L’arrière stadiste transforme (42-10, 71′). Les dernières actions des visiteurs sont trop tardives et ne seront pas conclues… Bobigny s’offre sa première victoire de la saison (42-10).

Les locaux ont pris le match par le bon bout et ont réalisé une partie parfaite à l’image de leur n°10 Daguin. Les rugbymen d’Eddy Joliveau n’ont pu que constater les dégâts face à la redoutable efficacité balbynienne. La soirée cauchemardesque se confirme pour Dijon puisque Montluçon, autre prétendant au maintien, a battu Massy (23-18)…

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du Stade Dijonnais sur la page du club !

 

Une réponse à “Bobigny-Dijon, le Stade Dijonnais sévèrement corrigé”

  1. develay .p dit :

    Juste quelques impressions, car je ne suis pas dans le secret des dieux, mais lorsqu’on regarde jouer cette jeune équipe Dijonnaise, qui je pense est talentueuse son manque de maturité et d’expérience lui fait perdre rapidement ses moyens dès le moment ou un grain de sable se met dans ses rouages. On ne sent pas les joueurs sereins. De plus, je ne vois de joueurs d’expérience, capables de prendre la pression à leurs comptes, rassurer le groupe et amener le groupe à plus de confiance. Cela semble manquer.
    Il faudra deux années voir plus pour que ce groupe trouve stabilité, complicité et bien entendu maturité s’ils ne s’éparpillent pas à la fin de la saison et en souhaitant qu’ils se reprennent lors du prochain match.

Commentez cet article

 
Le jeudi 16 novembre 2017 à 16:06

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller


Le mercredi 8 novembre 2017 à 17:25

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller


Le vendredi 3 novembre 2017 à 14:18

Le DFCO Tour fait escale à Is Sur Tille le 8 novembre


Le vendredi 3 novembre 2017 à 14:01

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller


Voir toutes les brèves...