Dijon-Saint-Jean-d’Angély, le match de la peur pour le Stade

Ecrit par Nicolas Goisque Le 28 septembre 2013 à 02:16

Après trois défaites consécutives, dont deux à domicile, le Stade Dijonnais est dans une situation plus qu’inconfortable. La réception de Saint-Jean-d’Angély, 3ème match à Bourillot du mois de septembre, doit sonner la révolte des rugbymen locaux. Ils n’ont pas d’autre choix que de gagner dimanche prochain (15h)…

Avec ce départ catastrophique, le Stade Dijonnais est devenu la parfaite cible à battre dans la poule 1. Désormais, il faut espérer que le coup reçu sur la tête après la défaite contre Saint-Nazaire n’empêchera pas les rugbymen locaux de rebondir. Une nouvelle défaite à domicile compromettrait déjà les chances de maintien en Fédérale 1…

Manu Rebelo (à droite) et Viliami Fotofili tenteront de décrocher leur première victoire de la saison (photo Anatole Barbier).

Jouer à l’endroit

Contre Saint-Nazaire, les Dijonnais ont joué à l’envers. Ils se sont empalés en permanence sur le solide rideau défensif nazairien au lieu de donné du mouvement et de faire vivre le ballon au large. En guise d’électrochoc, les entraîneurs ont opté pour un changement d’ouvreur. L’inamovible n°10 Vincent Cortès cède sa place à Mickaël Aït Issad qui aura la charge d’orienter le jeu bourguignon avec Manu Rebelo. Ce changement de charnière est un signal fort. Le staff devrait également pouvoir aligner sur le banc le nouveau 2ème ligne Hermann Kanoukounou.

 Vacheret de retour au RACA

Aurélien Vacheret, un des capitaines dijonnais la saison passée, a rejoint le Rugby Athlétic Club Angérien à l’intersaison. Il connait parfaitement le Stade et saura trouver les mots pour motiver son équipe. Cette formation n’est pas vraiment ‘made in France’ puisqu’elle possède pas moins de 20 joueurs étrangers dont 9 étaient alignés dans le 15 de départ lors du dernier match ! Elle possède aussi des valeurs de solidarité qui lui ont permis de créer l’exploit de gagner à Lille lors de la 2ème journée.

La saison pourrait bien se jouer dimanche pour le Stade Dijonnais. Le club du président Gautheron a l’obligation de gagner, d’autant que les autres candidats au maintien affrontent tous de grosses équipes (Bobigny à Massy, Montluçon à Lille et Cognac contre Nevers). Le combat et l’intelligence de jeu seront les mots d’ordre pour décrocher une première victoire cette saison.

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du Stade Dijonnais sur la page du club !

 

Une réponse à “Dijon-Saint-Jean-d’Angély, le match de la peur pour le Stade”

  1. develay dit :

    Il est dommage que le SD n’est pas fait l’effort financier de conserver Aurélien Vacheret, il me semble qu’il habitait dans la région ? C’était un joueur combatif et qui plus est un capitaine, meneur d’homme et sympathique.
    20 joueurs étrangers dans une équipe de F1, Le cout de la main d’œuvre étrangère doit être moindre et le tissu social qui entoure ces joueurs, réduit ?
    Sans xénophobie ou nationalisme, çà me laisse perplexe.

Commentez cet article

 
Le mercredi 22 novembre 2017 à 13:35

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller


Le jeudi 16 novembre 2017 à 16:06

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller


Le mercredi 8 novembre 2017 à 17:25

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller


Le vendredi 3 novembre 2017 à 14:18

Le DFCO Tour fait escale à Is Sur Tille le 8 novembre


Voir toutes les brèves...