Le Stade Dijonnais tombe sur un os nommé Saint-Nazaire

Ecrit par Nicolas Goisque Le 22 septembre 2013 à 18:03

Championnat de France de rugby Fédérale 1, 3ème journée : Dijon-Saint-Nazaire (15h). Le Stade Dijonnais débutait une série de 4 matchs cruciaux ce dimanche à domicile contre Saint-Nazaire. Le combat s’annonçait rude entre ces deux équipes à la recherche d’une première victoire cette saison.

L’ex-guerrier stadiste Frédéric Fichot s’apprête à croquer le jeune ailier dijonnais Hugo Bouvier (photo Anatole Barbier).

Le calendrier n’a pas fait de cadeau à Dijon et Saint-Nazaire qui affrontaient les 3 favoris de la poule 1. Autant dire que ce match était primordial pour la troupe d’Eddy Joliveau qui avait la pression du résultat, tout comme le SNR.

Buteurs imprécis

Les deux équipes montrent de bonnes intentions de jeu d’entrée. Saint-Nazaire se procure les premières occasions avec 2 pénalités manquées des 40 mètres (5′, 14′) et une pénaltouche conclue par un en-avant dans l’en-but sur la première vraie incursion. La 4ème opportunité est la bonne pour Dorbeaux qui ajuste une pénalité (0-3, 20′). Le Stade Dijonnais perd trop de munitions en route mais les intentions sont là avec du jeu au large. Malheureusement, l’arrière Jeuvrey rate la cible à deux reprises autour de la demi-heure de jeu.

Tom Paterson a beaucoup tenté face à la bonne défense de Saint-Nazaire (photo Anatole Barbier).

Défenses en place

Les défenses sont bien en place et il faut attendre la toute fin de la 1ère mi-temps pour voir le score évoluer avec deux nouveaux coups de pieds de Dorbeaux (40′) et Jeuvrey pour Dijon (3-6, mi-temps). Le scénario se répète en seconde période avec une pénalité nazairienne après un premier échec (3-9, 52′) et une dijonnaise malgré deux ratés (6-9, 57′). L’équipe du SNR est très bien en place et les stadistes se heurtent à un solide rideau défensif. Battus dans la bataille du jeu au sol, ils encaissent une nouvelle pénalité de 50 mètres malgré la glissade du buteur adverse (6-12, 73′). Les affaires se compliquent…

Dernière occasion…

Manu Rebelo et ses partenaires jettent leurs dernières forces dans la bataille. Mais de la force, les Nazairiens n’en manquent pas ! Ils contrent les locaux dans le combat. Les initiatives et les échappées de Rebelo, Jeuvrey ou Paterson ne suffisent pas pour trouver la faille. Sur un ultime mouvement au large, l’échange entre Chetta et Jeuvrey doit se terminer par un essai mais l’arrière local est gêné avant de réceptionner la passe (78′). L’essai de pénalité semblait logique mais l’arbitre opte pour le carton jaune… Le pilonnage de la ligne adverse ne donnera rien de plus. Saint-Nazaire l’emporte à Bourillot (6-12).

Les rugbymen d’Eddy Joliveau sont tombés sur un os. L’équipe de Saint-Nazaire n’a rien proposé de transcendant mais était bien en place et plus réaliste que Dijon. Cette troisième défaite consécutive place le Stade Dijonnais dans une situation extrêmement inconfortable avant de recevoir Saint-Jean-d’Angély.

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du Stade Dijonnais sur la page du club !

 

Commentez cet article

 
Le mercredi 13 septembre 2017 à 10:35

Le Village du hand annulé


Le mercredi 6 septembre 2017 à 15:32

Nabil Fékir à Dijon ce jeudi avec Fouad Chafik


Le mercredi 6 septembre 2017 à 10:40

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller à Dijon


Le mardi 5 septembre 2017 à 13:38

VTT: coupe de BFC : Benjamin Pascual s’impose à Ahuy


Voir toutes les brèves...