Rémi Bonnotte veut rebondir après le Paris-Colmar 2013

Ecrit par Nicolas Goisque Le 25 juin 2013 à 11:21

Il y a une dizaine de jours, Rémi Bonnotte, marcheur du Dijon Université Club, était au départ du Paris-Colmar en compagnie d’une vingtaine d’autres athlètes. Pour sa première participation, il n’a pas pu arriver au bout des 440 kilomètres de cette course de marche athlétique. Toutefois, le Dijonnais reste motivé et souhaite rebondir rapidement !

Rémi Bonnotte (en gris et rose) à côté du vainqueur 2013 Jean-Marie Rouault lors de la présentation (photo : DUC).

« Le résultat espéré n’est pas là, certes, mais que l’aventure humaine fût belle et riche. » raconte le marcheur Rémi Bonnotte après son Paris-Colmar 2013. Après avoir parcouru 207 kilomètres sur les 440 prévus, le Duciste a été contraint d’arrêter la course sur avis médical à Bar-le-Duc (inflammation du pied droit provoquée par le dévers de la route).

13ème du Paris-Colmar 2013

« J’étais encore en course et non hors délai. J’aurais peut-être pu repartir mais cela n’aurait pas été sage. Quatre marcheurs ont fait 15km de plus que moi et ont dû rendre les armes. » explique l’intéressé qui se classe finalement 13ème de la course sur 19 marcheurs. Cette année, seuls 7 participants sont arrivés à Colmar, 2 ont été hors délai et 10 ont dû abandonner. Cela prouve que l’épreuve est vraiment hors du commun.

Victoire française !

La victoire finale est française, ce qui n’était pas arrivé depuis 20 ans ! Jean-Marie Rouault a dominé le Paris-Colmar en 54h10′59″ devant le Russe Dimitriy Ossipov, pourtant vainqueur des trois dernières éditions. Depuis 1993 et la victoire de Noël Dufay, les Russes et les Polonais avaient dominé l’épreuve.

Le marcheur du DUC a pu compter sur le soutien de ses partenaires et de toute son équipe (photo : DUC).

Bonnotte veut rebondir

Cet ‘échec’ ne décourage pas Rémi Bonnotte, au contraire : « J’en ressors plus fort et encore plus déterminé ! Je ne suis pas du genre à baisser les bras malgré l’état de mon pied. » Il a déjà fait l’analyse de son Paris-Colmar et précise : « J’ai commis des erreurs dans ma préparation physique. Je vais les corriger pour arriver prêt et reposer avant le prochain départ. Je vous promets un Rémi Bonnotte Grand Cru la prochaine fois, certainement en 2014 ! »

Affiner la préparation

Cette première expérience sur le Paris-Colmar va permettre au marcheur du Dijon Université Club d’améliorer sa préparation. « Je vais surtout m’entraîner différemment en terme de lieu. Je vais aller sur la route, marcher des kilomètres du côté droit, avec du dévers et du dénivelé en côte et en descente. Je ferai l’impasse sur les Interclubs qui ont perturbé ma préparation. Il faut faire des choix et je les ferai. A trop vouloir donner, je l’ai payé au prix fort… » analyse Rémi Bonnotte.

Il conclut en remerciant toutes celles et ceux qui l’ont soutenu pour son premier Paris-Colmar. « J’avais une super équipe, j’ai été soutenu financièrement et médiatiquement comme jamais je n’aurais espéré l’être. Cela n’a pas suffi. Je remercie tout le monde. » A n’en pas douter, Rémi Bonnotte sera bientôt au départ de cette épreuve mythique de marche athlétique. Son expérience en 2013 lui servira à aller encore plus loin vers Colmar…

Avec le dossard n°10, Rémi Bonnotte a terminé 13ème pour son premier Paris-Colmar (photo : DUC).

Classement du Paris-Colmar 2013 :

1. Jean-Marie Rouault (FRA) en 44h14′33″
2. Dimitriy Ossipov (RUS) en 54h59′00″
3. Dominique Brunel (FRA) en 55h16′09″
4. Emmanuel Lassalle (FRA) en 57h54′06″
5. Gilles Letessier (FRA) en 58h12′32″
6. Pascal Brunel (FRA) en 64h23′26″
7. Eddy Roze (FRA) en 65h45′18″

8. Cédric Varain (FRA)
9. Christophe Raulet (FRA)
10. David Régy (FRA)
11. Pascal Biebuyck (BEL)
12. Philippe Morel (FRA)
13. Rémi Bonnotte (FRA)
14. Sâadi Lougrada (FRA)
15. Pascal Thevenin (FRA)
16. Florian Letourneau (FRA)
17. Fabrice Henry (FRA)
18. Alekseï Kondratenko (RUS)
19. Arthur Oganesian (RUS)

Non partant : Czukar, Erard et Huart.

Une réponse à “Rémi Bonnotte veut rebondir après le Paris-Colmar 2013”

  1. SAVERY dit :

    Bravo pour ta performance dans une épreuve particulièrement difficile et exigente.

Commentez cet article