L’équipe de Flag des Fenris championne de Bourgogne

Ecrit par Nicolas Goisque Le 7 juin 2013 à 15:32

L’AS Fenris de Dijon est surtout réputée pour le football américain. Mais le club est actif et propose également un dérivé de cette discipline, le ‘Flag’ football. Ce jeu présente l’avantage d’être accessible à tous puisqu’il est mixte et sans contact. Après un début de saison moyen, la section flag n’a cessé de progresser au point de devenir Champion de Bourgogne 2013 ! DIJON-SPORTnews.fr a rencontré Amandine Boillon, joueuse qui raconte son expérience.

L’équipe de Flag de l’AS Fenris.

DIJON-SPORTnews.fr : Comment as-tu connu le flag football ?

Amandine Boillon : « J’avoue que, avant que mon compagnon ne rejoigne les Fenris pour jouer au foot US, je n’avais jamais entendu parler du flag football… Petit à petit, en venant supporter les équipes lors des matchs et à force de côtoyer les joueurs, j’ai apprivoisé ce sport et aussi découvert le flag. Les équipes féminines de football américain étant rares sur l’hexagone et inexistantes en Bourgogne, j’ai logiquement décidé de me tourner vers le flag en intégrant, dans un premier temps, l’équipe de l’AS Flag 21. A cette époque, les Fenris ne proposaient pas encore la pratique de cette discipline. »

DSn : Depuis combien de temps pratiques-tu cette discipline ?

AB : « Je viens d’achever ma troisième année en tant que ‘flageuse’, j’ai tout d’abord joué deux saisons (2010 et 2011) à l’AS Flag 21 avant de rejoindre les Fenris cette saison. »

DSn : Qu’est-ce qui te plait dans ce sport ?

AB : « Ce qui m’a attiré en premier, c’était la possibilité de faire un sport différent, peu connu mais qui mérite d’être reconnu. Avec la pratique, je me suis rendu compte que c’était un sport complet et très intéressant, aussi bien par le côté tactique que technique. En effet, la progression sur le terrain nécessite une réelle coordination entre les coéquipiers et une vraie précision de la part de chaque joueur. Même si le flag peut apparaître comme un sport un peu enfantin, c’est bien loin d’être le cas ! Chaque détail à son importance comme la position des mains, le regard… Il n’est pas si facile d’attraper la balle ou de ‘déflaguer’ surtout au début. Enfin, même si les phases de jeu sont courtes et les arrêts fréquents, le flag reste une activité très physique. »

Le Flag est un dérivé du football américain, sans contact, où il faut attraper un ‘flag’ pour neutraliser son adversaire.

DSn : Quel est ton rôle dans l’équipe ?

AB : « Les joueurs de l’équipe sont assez polyvalents, nous connaissons et pouvons tous occuper n’importe quel poste. Cependant en fonction des qualités techniques et physiques de chacun, chaque joueur va se spécialiser sur un poste ou deux. Pour ma part, je suis centre et co-capitaine de l’escouade offensive, je joue donc essentiellement en attaque. C’est un poste qui nécessite beaucoup de précision et de concentration. »

DSn : Quel est ton implication dans l’équipe ? Dans le club ?

AB : « Même si la section flag existait déjà l’an dernier, c’était plutôt un mise en route. Il y a eu quelques changements au sein de la section durant l’été au niveau des joueurs et des coachs. Je suis donc arrivée dans une équipe en construction, c’est plus facile pour s’adapter et s’intégrer. Ensuite, mon dynamisme et mon caractère plutôt fort m’ont permis de m’imposer et trouver ma place. En tant que capitaine, je suis forcément très impliquée dans l’équipe et crois sincèrement au potentiel de notre ‘team’ ! Il y a encore du boulot mais on a déjà énormément progressé en un an. Au niveau du club, j’ai suivi toutes les activités de près et soutenu les juniors et les seniors lors des matchs de foot. J’ai aussi représenté le club en participant aux différents événements où les Fenris étaient présents. Il y a de fortes chances que les choses soient différentes la saison prochaine puisque je souhaite m’investir encore un plus dans l’association en intégrant le bureau. »

DSn : Comment as-tu vécu cette saison 2012-2013 ?

AB : « J’appréhendais un peu cette saison avec le changement de club et de coéquipiers, d’autant plus que je savais que j’allais affronter mon ancienne équipe lors du championnat. Finalement, les choses se sont très bien passées, aussi bien avec mes nouveaux coéquipiers que mes anciens. Humainement, les choses ont été un peu moins faciles. Au niveau de l’équipe, comme dans tout groupe constitué de personnes dotées de caractères bien trempés, nous avons eu besoin d’une période d’adaptation. Ces moments plus compliqués nous ont cependant permis d’analyser les choses et de nous remettre en question pour évoluer vers un collectif aujourd’hui soudé par un réel esprit d’équipe. Sportivement, le bilan de cette saison est plus que positif puisque nous finissons premier du championnat de Bourgogne ! »

 

Calendrier, résultats, news,... toute l’info des FENRIS sur la page du club !

 

Commentez cet article

 
Le jeudi 16 novembre 2017 à 16:06

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller


Le mercredi 8 novembre 2017 à 17:25

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller


Le vendredi 3 novembre 2017 à 14:18

Le DFCO Tour fait escale à Is Sur Tille le 8 novembre


Le vendredi 3 novembre 2017 à 14:01

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller


Voir toutes les brèves...