L’équipe 2013-2014 du Cercle Dijon Bourgogne se dessine

Ecrit par Nicolas Goisque Le 22 mai 2013 à 15:18

Dès le lendemain de la défaite face à Nice et la descente en Division 2 actée, la direction et le staff technique du Cercle Dijon Bourgogne se sont mis au travail pour dessiner les contours de l’équipe de la saison prochaine. On en sait un peu plus depuis ce matin suite à la conférence de presse donnée par le club avec la présidente Karine Savina, l’entraîneur Christophe Maréchal et la capitaine Céline Murigneux.

La présidente Karine Savina a renouvelé sa confiance à l’entraîneur Christophe Maréchal malgré la descente du CDB en Division 2 (photo : Nicolas Goisque).

Si l’on excepte la possibilité d’un éventuel repêchage (voir notre article), le CDB s’est penché rapidement sur la constitution d’un groupe ayant une seule mission pour la saison à venir : une remontée immédiate en LFH !

Quatre axes forts

Avec l’appui des dirigeants et des partenaires, un projet 2013-2014 s’est mis en place autour de 4 grandes lignes directrices : conserver une équipe forte de niveau LNH avec un fonctionnement Division 1 pour remonter aussitôt, gérer les contrats des étrangères puisque seulement 3 sont autorisés en Division 2, recruter pour renforcer l’équipe, et s’appuyer sur les valeurs, la culture, l’histoire du club et sur le centre de formation, qui sont les forces du CDB.

Marina Pantic (à gauche) et Zaneta Tothova ne devraient plus être les gardiennes du CDB la saison prochaine (photo : Nicolas Goisque).

Une ossature conservée

Très rapidement après la défaite face à Nice, les joueuses ont été rencontrées individuellement et collectivement. Le club voulait s’appuyer sur des joueuses adhérant pleinement au projet. Léa Terzi, Laurine Daquin, Marie François, Martina Skolkova et Jocelyne Mavoungou ont déjà acté leur prolongation. La néo-sélectionnée en équipe de France Béatrice Edwige a exprimé son attachement au projet du club mais se donne encore un temps de réflexion supplémentaire. Trois départs sont également certains : Lina Krhlikar, Solène Delorme et Jennifer Lefèbvre. Ces joueuses ne se sont jamais vraiment imposées et ne seront plus à Dijon en 2013-2014…

Des arrivées et des questions

Deux joueuses disposaient d’une clause libératoire dans leur contrat en cas de relégation. Il s’agit de la gardienne Marina Pantic, qui a choisi de faire jouer cette clause et qui devrait rejoindre un club de LFH (sauf repêchage éventuel), et Béatrice Edwige. Côté arrivée, une certitude réside avec la signature de Barbara Moretto, jeune ailière gauchère en provenance d’Issy-Paris. Le club recherche également une 5ème arrière expérimentée pour renforcer ce secteur de jeu et pense plus facile de recruter une étrangère qui serait la 3ème avec Mavoungou et Skolkova. Cela pose la question des gardiennes et de l’avenir de Veronika Vorreiterova…

Limité à 3 joueuses étrangères en D2, le Cercle Dijon Bourgogne devrait se séparer de Veronika Vorreiterova (photo : N. Goisque).

Des choix sportifs à faire

Compte tenu de la recherche d’une arrière étrangère, le club fait le choix sportif de ne pas conserver Vorreiterova et de chercher une gardienne française pour remplacer Zaneta Thotova. « La question ne serait pas d’actualité si l’on s’était maintenu » a précisé aussitôt Karine Savina. Le club est en discussion quotidienne avec ces deux joueuses encore sous contrat pour trouver la meilleure solution pour elles aussi. La piste d’une gardienne française est donc d’actualité et le club accélère les choses depuis hier soir.

Des arrivées au centre de formation

Marie Prouvensier et Kellya Zulemaro, toutes deux membres du centre de formation, complèteront l’équipe. Joanna Lathoud et Laëtitia Benouamer devraient aussi prolonger chez les jeunes. Quatre arrivées sont prévues au centre dirigé par Anthony Favier. Deux jeunes gardiennes de but (nées en 1995) sont attendues. Il s’agit de Mademoiselle Le Borgne, en provenance de Brest, et une seconde, dont la signature n’est pas définitive. Ces arrivées provoquent le départ de Claire Moreau. Eloïse Dewez, pivot en provenance d’Abbeville, rejoint aussi la formation dijonnaise. Ces trois joueuses pourraient faire des apparitions en équipe 1ère. Enfin, « un grand gabarit gaucher de niveau N2, » selon les mots de Christophe Maréchal, est également pressenti en provenance de Lomme Lille (D2).

Relégué en D2, le Cercle Dijon Bourgogne n’a pas tardé à se mettre au travail pour former le groupe de la saison prochaine. Avec 8 voire 9 joueuses professionnelles et des jeunes pousses prometteuses, le groupe devrait être proche du niveau de LFH. Une Division 1 que le CDB aura pour mission de « retrouver dès la saison suivante, et pas une de plus » selon la présidente Karine Savina !

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du CDB sur la page du club !

 

Une réponse à “L’équipe 2013-2014 du Cercle Dijon Bourgogne se dessine”

  1. Rémi dit :

    A voir les résultats des filles de Fleury cette année et la gestion du dernier match contre Nice, il y a matière à se poser des questions ?

Commentez cet article

 
Le jeudi 23 novembre 2017 à 15:06

Coupe de France : le CDB ira à Nantes


Le mercredi 22 novembre 2017 à 19:56

Coupe de France : tirage clément pour le DFCO féminin


Le mercredi 22 novembre 2017 à 13:35

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller


Le jeudi 16 novembre 2017 à 16:06

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller


Voir toutes les brèves...