Grand Chelem Marathon, un défi sportif et humain en Indonésie

Ecrit par Nicolas Goisque Le 8 mai 2013 à 12:45

Les marathoniens de l’extrême dijonnais Christophe Lebrun et Frédérique Laurent sont revenus d’Indonésie où ils ont accompli la 4ème épreuve de leur Grand Chelem Marathon. Ce défi est réalisé pour la bonne cause* et emmènera les deux sportifs sur les 5 continents pour réaliser un marathon dans des conditions extrêmes sur chacun d’entre-eux.

Frédérique Laurent et Christophe Lebrun ont rencontré le peuple des Rimbas qui vit dans la forêt équatoriale (photo : GCM 2013).

Fin avril, Christophe Lebrun et Frédérique Laurent se rendaient en Indonésie, sur le continent asiatique, pour un nouveau défi : le marathon de Bois ! Cette 4ème épreuve avait lieu dans la forêt équatoriale et la jungle de Sumatra… Les intéressés racontent d’emblée : « Ce marathon a été le plus long des 4 déjà accomplis… 9h56 exactement pour venir à bout des 42,195 kilomètres ! »

Chaud et humide

Après avoir couru dans le froid et la neige du Jura français en février, les conditions d’évolution en Indonésie étaient diamétralement opposées ! « La forte chaleur (35°C), combinée à la très forte humidité (air saturé à 90%) et une jungle en décomposition ont rendu la course très difficile. » précisent les deux Dijonnais avant de poursuivre : « Nous avons dû positionner un ravitaillement en eau à chaque kilomètre ! Nous avons vraiment bu à chaque stop car la déshydratation, la perte en sels minéraux, et le coup de chaud guettent à chaque instant, au risque de nous mettre à l’arrêt… »

Les deux marathoniens de l’extrême dijonnais ont parcouru 42,195km dans des conditions difficiles dans la jungle indonésienne de Sumatra (photo : GCM 2013).

Un parcours inédit

Le ‘Parc des 12 collines’ avait été choisi pour ce marathon de Bois, au coeur de la forêt équatoriale de Sumatra. Les marathoniens de l’extrême ont dû évoluer pendant près de 10 heures sur un parcours tracé à la machette dans une jungle très dense où les singes et les sangsues n’ont pas manqué… Comme toujours, la préparation n’a pas été prise à la légère. « En collaboration avec des spécialistes de la région, et notamment le guide franco-indonésien Dominique Clarisse, nous avons défini les grandes lignes de ce marathon : parcours, nature du terrain, conditions météo, matériel, équipement et logistique. » racontent les intéressés.

Aventure sportive et humaine

Au-délà de l’exploit sportif, Christophe Lebrun et Frédérique Laurent ont vécu des moments humainement incroyables. Ils racontent leur rencontre avec les autochtones indonésiens : « Nous avons croisé de nombreux Rimbas sur le parcours, chef de village, hommes, femmes et enfants, qui vivent de et dans la forêt. Peuple de chasseurs et cueilleurs totalement préservé au milieu de la jungle. De belles rencontres et des images absolument inédites ! »

Les sportifs et aventuriers dijonnais sont donc rentrés de ce 4ème défi en Indonésie avec de nombreux souvenirs qu’ils partageront certainement avec les enfants malades de l’association ‘A chacun son Everest’ qu’ils défendent. La 5ème et dernière étape du Grand Chelem Marathon aura lieu en Afrique dans quelques semaines où Christophe Lebrun et Frédérique Laurent défieront un ultime élément : la Terre !

*Au-delà de la performance de courir sur chacun des 5 continents, la volonté et la motivation des deux marathoniens est de courir pour les enfants atteints du cancer ou de leucémie de l’association ‘A Chacun son Everest !’ fondée par Christine Janin.

Une réponse à “Grand Chelem Marathon, un défi sportif et humain en Indonésie”

  1. bomboy Danielle dit :

    On se plaint de la météo maussade, des jardins qui regorgent d’eau, du retard dans les plantations… c’est un peu terre à terre!
    On subit cette météo et on se plaint, alors que d’autres, vont chercher les difficultés: le chaud, le froid, le taux d’humidité élevé! Mais cette recherche, ce défit, c’est pour se prouver que vos efforts sont récompensés, que vous êtes allés au bout de vos projets, que l’on peut se surpasser pour une bonne cause. Encore une fois, BRAVO et bonne continuation
    Danielle

Commentez cet article

 
Le mercredi 13 septembre 2017 à 10:35

Le Village du hand annulé


Le mercredi 6 septembre 2017 à 15:32

Nabil Fékir à Dijon ce jeudi avec Fouad Chafik


Le mercredi 6 septembre 2017 à 10:40

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller à Dijon


Le mardi 5 septembre 2017 à 13:38

VTT: coupe de BFC : Benjamin Pascual s’impose à Ahuy


Voir toutes les brèves...