Diminué, le DBHB prend l’eau face au champion nîmois

Ecrit par Nicolas Goisque Le 4 mai 2013 à 01:17

Championnat de France Pro D2 de handball, 25ème journée : Nîmes-Dijon (20h30). Le match au sommet entre Dijon et Nîmes est arrivé. Malheureusement, l’enjeu du match était moindre après les aléas de la saison et c’est bien l’USAM Nîmes qui avait l’opportunité de monter en LNH ce soir en cas de victoire…

Le DBHB a rapidement perdu son arme offensive principale Istvan Redei (photo archives).

Rapidement, les locaux prennent le contrôle de la rencontre par l’intermédiaire de Scaccianoce auteur d’un 3 sur 3 et qui porte le score à 7-3 en 10 minutes. Les tirs des Nîmois sont d’une précision chirurgicale puisqu’ils n’ont manqué qu’une seule tentative (8/9) en 13 minutes !

Festival de Scaccianoce

Dans une salle comble remplie par 3500 personnes, Vergely et Scaccianoce font un festival dans la défense dijonnaise (11-5, 15′). Seul Petiot côté dijonnais parvient à sauver les meubles avec 5 buts en autant d’essais. La défense du DBHB n’y est pas avec 15 buts encaissés en 20 minutes alors que celle de Nîmes est agressive et très à la limite !

Redei exclu !

Pierrick Naudin ramène néanmoins Dijon à 5 longueurs (19-14, 27′) grâce à 3 buts en moins de 2 minutes. Les débats sont musclés. Kiour ainsi que Portefaix se blessent. Déjà amoindri par les absences de Bogunovic, Gaillard, Beccu et Parent, le DBHB perd son arrière hongrois Istvan Redei, exclu avant la pause  par des arbitres semble-t-il dépassés par les évènements (22-16, mi-temps)…

Comme lors du match aller, François Mai a remplacé le capitaine Stojinovic pour garder la cage dijonnaise avec efficacité (photo archives).

L’heure de Mai

Le gardien dijonnais Stojinovic ne parvient pas à repousser les tentatives des Nîmois déchaînés. Il est donc remplacé par le jeune Mai en seconde période qui réalise quelques arrêts. Le DBHB grignote peu à peu son retard et revient à 4 longueurs grâce notamment à Naudin et Petiot, auteur d’un sans-faute aux tirs (25-21, 35′) !

Diminué, Dijon s’accroche

Les locaux, galvanisés par le public et par leur probable montée en Division 1, ne laissent pas grand chose passer et enfilent les buts (28-22, 39′). Dans ces conditions, on voit mal le DBHB revenir. Pourtant, sans rotations, les Bourguignons sont courageux et s’accrochent (29-25, 44′). Mieux armés, l’USAM Nîmes va finalement dérouler en fin de partie. Dijon ne réussit plus grand chose et le score final est sans appel (40-31).

« Rien ne pouvait arrêter la furia nîmoise ! » lâchait le président dijonnais Thierry Desserey. Les attaques ont pris le pas sur les défenses, et celle du DBHB n’a pas pu lutter à armes égales. Rebichon et Scaccianoce ont réalisé un 18/24 cumulés aux tirs. Le 17/22 inscrit par Petiot et Naudin n’a pas suffi… Au vu du début de match catastrophique, les Dijonnais ne s’en sortent pas trop mal. De leur côté, les Nîmois sont champions de Pro D2. Ils montent en Division 1 à une journée de la fin après avoir dominé de la tête et des épaules ce championnat.

Les meilleurs : Petiot, Naudin et Bezerra à Dijon ; Rebichon, Vergely et Scaccianoce à Nîmes.

Buteurs : Naudin (6/9), Poletti (3/6), Lambert (1/2), Redei (2/4), Portefaix (1/2), Bezerra (4/5), Petiot (11/13), Rac (3/4).

Gardiens : Stojinovic (4/26, 30mn), Mai (8/26, 30mn).

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DBHB sur la page du club !

 

Commentez cet article

 
Le mercredi 13 septembre 2017 à 10:35

Le Village du hand annulé


Le mercredi 6 septembre 2017 à 15:32

Nabil Fékir à Dijon ce jeudi avec Fouad Chafik


Le mercredi 6 septembre 2017 à 10:40

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller à Dijon


Le mardi 5 septembre 2017 à 13:38

VTT: coupe de BFC : Benjamin Pascual s’impose à Ahuy


Voir toutes les brèves...