Grand Chelem Marathon, les Dijonnais en Indonésie

Ecrit par Nicolas Goisque Le 19 avril 2013 à 14:31

Christophe Lebrun et Frédérique Laurent, deux Dijonnais qui effectuent le Grand Chelem Marathon, s’apprêtent à effectuer la 4ème et avant-dernière étape de leur aventure : le Marathon de Bois ! Ce 4ème défi se courra en Indonésie, dans la jungle de Sumatra…

Frédérique Laurent et Christophe Lebrun se battent pour l’association ‘A chacun son Everest !’ lors de chaque marathon extrême (photo : Nicolas Goisque).

Après le Feu du Vanuatu, le Métal de Bolivie et l’Eau de France, les deux marathoniens de l’extrême débarquent sur un nouveau continent, l’Asie, pour défier un nouvel élément, le Bois !

Conditions inédites

Les conditions de course seront encore une fois bien différentes. Après la neige du Jura français en février, c’est avec la forêt équatoriale chaude et humide (30° à 35°c et 90% d’humidité !) que Christophe et Frédérique ont rendez-vous ! Ce marathon de bois se courra le 20 ou 22 avril 2013 en fonction des conditions météo. « Le parcours a été tracé dans la forêt équatoriale chaude et humide du parc national des 12 collines, le Bukit Duabelas. » précisent les Dijonnais.

A la découverte des peuples

Ils rencontreront les habitants locaux de la forêt puisque le parc abrite notamment les populations autochtones de la tribu Orang Rimba, dit ‘peuple des forêts’. « En passant par trois massifs montagneux, les difficultés, les émotions et l’imprévu ne vont pas manquer ! » précisent Christophe Lebrun et Frédérique Laurent avant de poursuivre : « Nous serons entourés par les Rimba, nos guides locaux, et accompagnés de Christine Janin, fondatrice de l’Association ‘A chacun son Everest !’ à qui nous dédions ce 4ème marathon. »

Les deux marathoniens dijonnais ont rendez-vous avec la forêt et la jungle indonésienne (photo : GCM 2013).

Un terrain difficile

En plus du climat chaud et humide auquel les deux marathoniens devront s’adapter, le terrain sera difficile malgré les couleurs vertes du printemps ! Il sera vallonné, à travers une jungle peuplée de varans malais, de sangliers à moustaches, d’ours ou de tigres de Sumatra, et rejoindra les collines de Suban Punai et de Panggang, jusqu’à Kuran à 450 mètres d’altitude…

Le programme de ce 4ème marathon s’annonce passionnant et difficile en Indonésie. Mais c’est bien là l’objectif de ces deux sportifs bourguignons qui souhaitent se surpasser pour soutenir l’association ‘A chacun son Everest !‘ qui aide des enfants atteints de leucémie ou de cancer à mieux guérir.

Commentez cet article

 
Le mercredi 13 septembre 2017 à 10:35

Le Village du hand annulé


Le mercredi 6 septembre 2017 à 15:32

Nabil Fékir à Dijon ce jeudi avec Fouad Chafik


Le mercredi 6 septembre 2017 à 10:40

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller à Dijon


Le mardi 5 septembre 2017 à 13:38

VTT: coupe de BFC : Benjamin Pascual s’impose à Ahuy


Voir toutes les brèves...