Coupe de France, battre Toulon pour s’offrir Bercy

Ecrit par Nicolas Goisque Le 18 avril 2013 à 12:09

Une semaine après son très probant succès face à Besançon, le Cercle Dijon Bourgogne retrouve Toulon au Palais des Sports avec pour enjeu une place en finale de Coupe de France à Bercy. Engagées dans des play-downs difficiles en vue du maintien en LFH, les Dijonnaises et leur entraîneur ne veulent surtout pas brader cette Coupe de France. Bercy n’est plus qu’à une heure !

Après avoir éliminé Nice et Fleury, le CDB rencontre Toulon St-Cyr en demi-finale de Coupe de France.

Christophe Maréchal annonce la couleur : « Les play-downs et la Coupe sont deux compétitions différentes et on ne va pas jouer l’une en fonction de l’autre. Le fait de jouer Toulon ne change rien à l’affaire. La Coupe est un objectif fort et on va jouer notre chance à fond ! » D’autant que Dijon aura la chance de recevoir pour la 3ème fois consécutive dans cette Coupe de France.

Toulon est prenable

C’est donc le Toulon St-Cyr Var Handball qui est l’adversaire proposé au CDB pour cette demi-finale. « On ne les attendait pas forcément là. Elles finissent 7èmes du championnat et ont été privées de Mwasesa, une de leur joueuse vedette, presque toute la saison. » précise le technicien dijonnais. Le club varois n’a pas vraiment réussi à Dijon cette saison avec trois défaites du CDB en autant de matchs. Mais « elles sont prenables, on doit y croire, » assure Maréchal. En restant dans les mêmes dispositions que face à Besançon, les Bourguignonnes peuvent évidemment forcer leur destin.

Martina Skolkova et les Dijonnaises auront l’avantage de jouer cette demi-finale de Coupe de France à domicile.

Un bol d’oxygène qui fait du bien aux têtes

Dijon n’a plus atteint ce stade de la compétition depuis 6 ans et la finale perdue face au Havre. « La Coupe a été un bol d’oxygène cette saison. Nous avons fait un bon parcours avec de belles émotions sportives. Notamment la victoire aux pénaltys sur Fleury mais c’est aussi dans cette compétition que l’on a battu Nice. Cela fait du bien psychologiquement. Il faut poursuivre la dynamique. »

Les recettes qui marchent

Encore une fois, la défense de Dijon devrait être la clé du match. Si elles se battent comme elles l’ont fait la semaine dernière, elles récupéreront des munitions utiles. L’utilisation du ballon avait été plutôt bonne contre l’ESBF. En acceptant une part de déchets, les joueuses ont pris plus d’initiatives. Elles sont allées vers le but, trouvant comme par hasard plus de solutions offensives. La bande à Murigneux doit se persuader qu’elle en est capable même face à une équipe armée de nombreuses internationales et d’une gardienne aussi imprévisible que l’est Alexandra Bettacchini.

Le CDB peut s’offrir Bercy. Il faut pour cela battre Toulon ce vendredi (20h) au Palais des Sports. « Ne négligeons pas cette compétition. C’est une superbe cerise sur le gâteau. A titre personnel, j’ai d’excellents souvenirs en ayant gagné 4 fois avec Besançon. » assure Christophe Maréchal qui connait la chanson. Au public, que l’on espère nombreux, de reprendre les leurs pour pousser ses protégées jusqu’au POPB !

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du CDB sur la page du club !

 

Commentez cet article