Le Stade Dijonnais prépare sa « demi-finale » à Strasbourg

Ecrit par Nicolas Goisque Le 22 mars 2013 à 01:47

Ayant renoué avec la victoire face au voisin chalonnais après 7 revers consécutifs, le Stade Dijonnais s’est donné un tout petit peu d’air et conserve l’espoir d’aller chercher son maintien en Fédérale 1, sur le terrain. Cela passe obligatoirement par une victoire chez la lanterne rouge Strasbourg, ce dimanche.

Comme face à Chalon, Thomas Genevois devra mettre le Stade Dijonnais dans le droit chemin contre Strasbourg (photo : Anatole Barbier).

Le Stade Dijonnais n’est pas mort ! Sa victoire acquise au bout du suspense le 10 mars dernier dans le derby face à Chalon-sur-Saône a forcément fait du bien et redonné du baume au coeur aux troupes. Il reste cependant beaucoup de pain sur la planche et le rendez-vous face au Rugby Club de Strasbourg est de nouveau crucial !

Enchaîner enfin

Prendre 4 points, voire 5, à Strasbourg aurait bien sûr de nombreux avantages. Sur le plan moral, cela fait une éternité que le Stade n’a pas engrangé deux succès consécutifs (depuis octobre 2012). Les rugbymen dijonnais sont également toujours à la recherche d’une victoire cette saison 2012-2013 à l’extérieur. Sur le plan comptable, c’est une occasion de se rapprocher de Vienne qui reçoit pour sa part le second, Bourg-en-Bresse, et qui sera le prochain hôte à Bourillot le 7 avril prochain…

Ne pas vendre la peau de l’ours

La victoire en Alsace passera par le combat et une grosse rigueur défensive (photo : Anatole Barbier).

Pour autant, il faudra faire le travail en Alsace. Certes Strasbourg n’a grappillé jusque-là que deux petits points de bonus défensif, mais on se doute que les Strasbourgeois n’ont guère l’intention de finir ‘fanny’… Ainsi, la venue des Dijonnais, qui manquent eux aussi de certitudes, est une occasion d’enfin connaître le succès pour le RCS. Les Alsaciens devraient être remontés. L’entraîneur dijonnais Eddy Joliveau s’attend à un gros match : « On s’attend à un climat hostile. Strasbourg a changé d’entraîneur et de président. Ils veulent créer une dynamique, le match risque d’être pénible pour nous… Maintenant, on connait nos armes. »

Joliveau réaliste

Le technicien dijonnais est bien sûr satisfait de la victoire contre Chalon : « On avait abordé ce match comme un quart de finale. On s’est donné le droit de jouer une demi-finale à Strasbourg. » Mais il tempère toute euphorie et reste réaliste : « En première mi-temps, c’était opération portes ouvertes chez nous ! On prend trois essais alors qu’on est en supériorité numérique en défense. On est encore à -14 à 20 minutes de la fin. On gagne et c’est bien, mais le match est truffé d’imperfections, notamment défensives. Il faut bosser ! » Un constat franc et clair du coach local qui attend encore mieux !

En se rendant à Strasbourg, dernier de la poule 1 de Fédérale 1, le Stade Dijonnais peut espérer engranger une deuxième victoire d’affilée. Il faudra absolument corriger les imperfections vues face à Chalon. Le groupe devrait être le même que pour le derby et doit s’attendre à une opposition farouche de la part des Alsaciens. Le maintien passe par le combat !

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du Stade Dijonnais sur la page du club !

 

Commentez cet article

 
Le mercredi 13 septembre 2017 à 10:35

Le Village du hand annulé


Le mercredi 6 septembre 2017 à 15:32

Nabil Fékir à Dijon ce jeudi avec Fouad Chafik


Le mercredi 6 septembre 2017 à 10:40

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller à Dijon


Le mardi 5 septembre 2017 à 13:38

VTT: coupe de BFC : Benjamin Pascual s’impose à Ahuy


Voir toutes les brèves...