Le DBHB a de la réserve dans le derby à Longvic

Ecrit par Nicolas Goisque Le 10 mars 2013 à 12:05

l’ALC Longvic recevait samedi soir la réserve du DBHB pour le compte du championnat de Nationale 2. Entre les Longviciens, actuels 3èmes, et Dijon, qui lutte pour se maintenir, le combat pouvait sembler déséquilibré. Mais qu’y a-t-il de plus indécis qu’un derby ?

Les Dijonnais ont joué leur chance à fond en seconde période (photo : Nicolas Goisque).

Le début de match est crispé. Les équipes ne parvenant manifestement pas à se libérer. On assiste à de nombreuses imprécisions et pertes de balle. Tout ça est un peu brouillon et peu productif… Dijon s’en remet à son pivot et à une défense stricte sur Corneil, le « bras » adverse, Longvic à son gardien. Après un quart d’heure de jeu le score n’est que de 3-4 en faveur des visiteurs. Les locaux sortent alors quelque peu de leur torpeur et sans être géniaux profitent des innombrables pertes de balle de l’adversaire pour lui infliger un 5-0 en 6 minutes (8-4, 20′).

Longvic en tête à la pause

Le technicien local Fayçal Kiour en profite pour faire souffler un peu ses cadres et Dijon s’accroche, trouvant toujours de bonnes solutions au pivot. L’écart ne varie plus et à la pause Longvic a toujours en poche ce petit pactole de 4 buts (11-7, 30′). Cette première période n’a, il faut bien le dire, pas atteint des sommets handballistiques ! Les pertes de balle des deux côtés sont la statistique la plus remarquable à mi-parcours.

La bataille fait rage dans le derby entre Dijon et Longvic (photo : N. Goisque).

Dijon revient inexorablement

Alors que l’on pense que Longvic va accélérer en seconde période, il n’en est rien, bien au contraire. De manière surprenante, les locaux semblent avoir perdu leur handball… En tout cas, ils accumulent les tentatives loupées souvent par précipitation ou par mauvais choix. Dijon, qui n’en demandait pas temps, va courageusement et petit à petit grignoter son retard profitant d’une défense un peu passive (16-16, 42′). Les locaux semblent absents de manière incompréhensible. Fayçal Kiour est obligé de prendre son temps-mort pour tenter de remettre les siens en bon ordre et le capitaine Staunault donne de la voix.

Longvic passe à côté

Mais Dijon a le vent en poupe, y croit de plus en plus et prend le score à un quart d’heure du terme (17-19). Longvic s’accroche à l’orgueil, repasse un instant devant puis de nouveau derrière. A 25 secondes du terme, le capitaine dijonnais écope d’un rouge en cravatant Corneil qui filait au but. Staunault transforme le pénalty de l’égalisation (24-24) et Dijon récupère la dernière balle en infériorité numérique. Le coach dijonnais pose un temps-mort. Que s’est il passé dans la tête des Longviciens ? Toujours est-il qu’ils imposent une défense stricte à leurs adversaires mais oublient complètement l’ailier Daguenet qui ne se fait pas prier pour fusiller l’infortuné Gueuneau et offrir un succès précieux aux siens (24-25) !

Dijon remporte donc à Longvic une victoire très précieuse en vue du maintien en N2. Le DBHB la doit en grande partie à son abnégation et à son envie. Les Longviciens sont passés à côté de leur match. On peut même parler d’une deuxième mi-temps calamiteuse et d’une gestion de fin de match incompréhensible. Les locaux se sont-ils vus trop beaux ? Il faudra montrer un autre visage pour continuer à jouer le haut de tableau…

Retrouvez les photos du match Longvic-DBHB 2 sur le blog Niko Phot !

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DBHB sur la page du club !

 

Commentez cet article

 
Le jeudi 23 novembre 2017 à 15:06

Coupe de France : le CDB ira à Nantes


Le mercredi 22 novembre 2017 à 19:56

Coupe de France : tirage clément pour le DFCO féminin


Le mercredi 22 novembre 2017 à 13:35

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller


Le jeudi 16 novembre 2017 à 16:06

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller


Voir toutes les brèves...