Mâcon pragmatique et trop solide pour Dijon

Championnat de France de rugby Fédérale 1, 15ème journée : Mâcon-Dijon (15h). Bien calé dans ses starting-blocks, le Stade Dijonnais démarrait la dernière ligne droite du championnat. Le premier des 4 derniers matchs n’était pas le plus facile puisque Dijon se rendait à Mâcon, 3ème du classement, pour une partie délicate…

Le capitaine Aurélien Vacheret a montré la voie à suivre à ses coéquipiers (photo : Anatole Barbier).

Battus à l’aller, les hommes d’Eddy Joliveau avaient pour ambition le bonus défensif. Mais dès le départ, les choses sont compliquées pour le Stade… Sur la première offensive mâconnaise, l’ailier Brunel conclut un essai d’école que Fourie transforme (7-0, 3′). La seconde incursion de l’ASM se termine par une pénalité de l’ouvreur sud-africain (10-0, 7′).

Réaction dijonnaise

Après cette entame ratée, le Stade Dijonnais réagit et perturbe la touche saône-et-loirienne. Cortès réduit l’écart sur pénalité (10-3). Sur un temps fort dijonnais, Cabus sert Vacheret qui perce et est plaqué à quelques centimètres de l’en-but… Cortès récompense ce mouvement par une autre pénalité (10-6, 25′). Fourie lui répond aussitôt avec 2 coups de pied (27′, 30′) en profitant des fautes stadistes (16-6).

Mâcon dangereux et réaliste

Lancé dans le grand bain, le jeune Hugo Bouvier tente de déborder son solide vis-à-vis mâconnais Meyer (photo : Anatole Barbier).

Suite à un beau mouvement du stade dans le camp adverse, Mâcon récupère la balle et le contre se termine par un essai assassin de Meyer (23-6, 34′). Les locaux se montrent dangereux sur toutes les attaques produites et les Dijonnais sont trop rapidement débordés et trop tendres en défense… Fourie et Cortès ajoutent chacun une pénalité avant de rejoindre les vestiaires (26-9, mi-temps). La seconde période reprend tranquillement jusqu’à cette percée plein champ du centre local Klouchi. Les défenseurs stadistes jouent à toucher et l’action se termine par un essai en bout de ligne de Lochet après un point de fixation (33-9, 48′).

Nouveau retour du Stade

Les Mâconnais se voient un peu trop beaux et se font surprendre par la réaction adverse. La 3ème ligne dijonnaise se distingue en inscrivant deux essais coup sur coup par Del Fabbro (56′) et Vacheret (59′) suite à des touches bien exploitées (33-23). Eddy Joliveau fait confiance aux jeunes Amiot, Lanauve et Bouvier, mais c’est l’AS Mâcon qui aura le dernier mot. Fourie ajoute une pénalité (67′), immédiatement suivie par un contre de Mathuriau qui finit entre les perches (43-23, 68′). Le géant ailier Meyer (1m96, 110kg !) marque l’essai du bonus pour Mâcon sur une jolie passe au pied (50-23, 72′).

L’addition est lourde pour le Stade. Les Dijonnais ont joué face à une équipe de Mâcon solide, dangereuse et pragmatique qui a su profiter des errements défensifs visiteurs. Le derby a été ouvert et le Stade Dijonnais a proposé du jeu jusqu’aux derniers instants du match. Rendez-vous à Bourillot dimanche prochain pour un autre derby bourguignon qu’il ne faudra pas rater !

Les meilleurs : Vacheret, Del Fabbro et Cabus à Dijon ; les avants, Achabar, Meyer et Campeggia à Mâcon.

Score : 3 pénalités et 2 transformations de Cortès, 2 essais (Del Fabbro et Vacheret).

1 thought on “Mâcon pragmatique et trop solide pour Dijon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.