Le Dijon BHB s’offre Nîmes dans un match électrique !

Ecrit par Nicolas Goisque Le 9 décembre 2012 à 03:46

Championnat de France Pro D2 de handball, 12ème journée : Dijon-Nîmes (20h30). Avec des résultats favorables la veille, les joueurs de Denis Lathoud devaient prendre d’assaut la solide formation nîmoise pour clore parfaitement cette 12ème journée de Pro D2.

Avec 9 buts sur 11 tirs, Pierrick Naudin a marché sur les traces d’un certain Jérémy Suty en prenant les choses en main.

C’est Nîmes qui démarre le mieux (1-3, 5′), mais Dijon recolle rapidement (4-4, 7′). Les deux équipes se rendent coup pour coup dans un match physique et tendu.

Début de partie serré

Rac, Redei et Naudin permettent à Dijon de se donner un peu d’air (9-6, 15′). Mais rien n’y fait, Nîmes recolle aussitôt (10-10, 18′). S’en suit un chassé-croisé jusqu’à 12 partout et un fait de jeu important…

Stojinovic voit rouge, Mai prend le relai

A la 26ème minute, Stojinovic, gardien et capitaine dijonnais, touche l’attaquant nîmois lancé en contre-attaque. Les arbitres appliquent le règlement à la lettre et sortent le carton rouge, sous les sifflets copieux du public ! Le jeune François Mai rentre dans les cages et Dijon, piqué au vif et remonté, inflige alors un 3-0 à son adversaire pour atteindre la pause avec trois longueurs d’avance.

Match sous tension

Au retour des vestiaires, Nîmes met un sacré coup de vis en défense et recolle rapidement grâce à Rebichon et Saurina (17-17 39′). Les arbitres ont semble-t-il perdu le fil du match… Chaque coup de sifflet, souvent illisible il est vrai, est contesté par l’un ou l’autre des deux camps et agace visiblement le public qui le fait savoir bruyamment. Le match gagne en intensité et les acteurs sont très nerveux. Sans jamais faire le trou, Dijon mène la danse et le score reste très serré (25-25 54′).

Les Dijonnais laissent exploser leur joie au coup de sifflet final (photo : Nicolas Goisque).

Naudin intenable dans le money time

Le jeune gardien Mai n’a pas froid aux yeux et effectue quelques arrêts importants. C’est alors que Naudin prend les choses en main pour le DBHB. Auteur de 3 buts en deux minutes et épaulé par Redei et Kiour, il semble porter un coup fatal aux Nîmois avec son 9ème but de la soirée (29-26, 57′)… Mais les arbitres sortent une ultime exclusion de 2mn à l’encontre de Redei  à 1mn30 du gong. Il n’en faut pas plus à Saurina pour relancer l’USAM Nîmes avec sa 11ème réalisation personnelle (29-28, 59′).

Ultime rebondissement

A 35 secondes du terme, Gaillard a la balle de match au bout de son pénalty mais le gardien nîmois s’interpose avec brio. Le coach gardois prend son temps-mort pour préparer une ultime attaque, mais les Dijonnais défendent avec acharnement durant ces trente dernières secondes et explosent de joie au coup de sifflet final !

Au terme d’un match crispant, acharné et rendu tendu par un arbitrage pour le moins déroutant, Dijon arrache une courte mais précieuse victoire sur un sérieux prétendant à la montée (29-28).  Les nombreux rebondissements et la tension du match ont enflammé le public du Palais des Sports Jean-Michel Geoffroy ! Voilà qui fait du bien au moral et au classement pour les hommes de Denis Lathoud qui n’ont vraiment rien lâché et méritent cette victoire !

Marqueurs : Naudin (9/11), Poletti (3/6), Kiour (4/7), Rac (3/4), Redei (4/8), Gaillard (2/3), Portefaix (3/4), Parent (1/2).

Gardiens : Stojinovic (4/15 en 26mn), Mai (8/25, 34mn).

Les meilleurs : Naudin, Kiour, Redei et Mai à Dijon ; Saurina, Rebichon, Mansuy-Fèvre à Nîmes.

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DBHB sur la page du club !

 

Commentez cet article