Le Stade Dijonnais battu à l’usure par Bourg-en-Bresse

Ecrit par Nicolas Goisque Le 8 décembre 2012 à 19:50

Championnat de France de rugby Fédérale 1, 11ème journée : Dijon-Bourg-en-Bresse (17h). Pas facile de finir l’année 2012 en recevant le leader de la poule, l’US Bressane. Dos au mur, les rugbymen dijonnais devaient impérativement créer l’exploit face aux mammouths de Bourg-en-Bresse à Bourillot !

Après un coup d’envoi cafouillé et une percée de Rebelo, les Dijonnais marquent leur territoire sur la première mêlée en enfonçant les Bressans. Jeuvrey ouvre logiquement le score (3-0, 5′). L’US Bressane commence à dominer les débats et chaque regroupement donne lieu à une grosse bataille !

Mickael Aït Issad tente de transpercer la solide défense bressane.

Bourg dominateur et réaliste

Sur leur première incursion dans le camp dijonnais, le paquet violet enfonce les Bourguignons et c’est le demi de mêlée Maiquez qui marque entre deux avants pour récompenser ce temps fort (3-7, 10′). Les conditions météorologiques obligent les deux équipes à utiliser le jeu au près et au pied. Dans ce domaine, Bourg domine la partie et l’ouvreur Eadie rajoute 3 points sur pénalité (3-10, 23′). Les visiteurs auraient même pu corser l’addition suite à un exploit personnel de Maiquez qui, parti de ses 22 mètres, a remonté presque tout le terrain en effaçant les défenseurs dijonnais un à un… Le score en restera là à la pause avec deux tentatives manquées dans chaque camp.

Beaucoup de combat

Le combat fait rage dans l’entre-jeu et le Stade perd rapidement son capitaine Thomas Genevois (blessé, 52′). Sur une attaque dijonnaise, le 2ème ligne Nugent est désintégré par un coup d’épaule extrêmement violent de Tawake ! L’arbitre oublie de prendre ses responsabilité et ne sanctionne cette agression que d’un carton jaune (53′)… Ce placage dangereux a le mérite de révolter les Dijonnais.

Pas de bonus

Les buteurs ne sont pas en réussite et c’est finalement Aït Issad qui ajoute 3 points (6-10, 59′). Après un échange de civilités entre Jacouton et son vis-à-vis, les deux joueurs sont exclus 10 minutes. Chabaud règle la mire et donne 10 longueurs d’avance à Bourg (64′, 71′, 6-16). Le Stade est perturbé en touche et par la puissance des avants adverses. Les deux équipes utilisent beaucoup de jeu au pied et à ce petit jeu, c’est l’ailier Porret qui profite d’un mauvais dégagement dijonnais par filer dans l’en-but (6-21, 73′). Cet essai crucifie les rouge et bleu qui réagissent dans la foulée par un essai en bout de ligne de Maillochon transformé par Aït Issad (13-21, 76′).

Avec ces conditions de jeu (terrain gras, température proche de O° !), il ne fallait pas s’attendre à de grandes envolées à Bourillot. Le combat a bien eu lieu entre Dijon et Bourg-en-Bresse et ce sont les visiteurs qui ont su tirer les marrons du feu. La puissance et la maîtrise du leader bressan ont eu raison du Stade Dijonnais qui s’incline encore (13-21), sans bonus…

Marqueurs : 1 essai (Maillochon), 1 transformation (Aït Issad), 2 pénalités (J.Jeuvrey, Aït Issad).

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du Stade Dijonnais sur la page du club !

 

Commentez cet article