Le Stade Dijonnais évite le piège strasbourgeois

Ecrit par Nicolas Goisque Le 18 novembre 2012 à 19:00

Championnat de France de rugby Fédérale 1, 8ème journée : Dijon-Strasbourg (15h30). Après 3 défaites consécutives dont 2 derbys bourguignons, le Stade Dijonnais recevait le RC Strasbourg, dernier de la poule, afin de renouer avec la victoire. Les Strasbourgeois sont en difficultés et n’ont toujours pas gagné le moindre match cette saison…

Julien Jeuvrey a parfaitement conclu la domination du Stade Dijonnais avec un 8/8 au pied et 30 points inscrits !

Malgré leur position de derniers au classement de la poule 1, il ne fallait pas compter sur les Strasbourgeois pour faire de cadeaux aux Dijonnais ! Le début de rencontre est à l’avantage du Stade. L’arrière Jeuvrey perce à deux reprises mais glisse à chaque fois au moment décisif. Il parvient toutefois à concrétiser 2 pénalités (4′, 9′, 6-0). Le match n’est pas vraiment rythmé et, sur une contre-attaque strasbourgeoise, Trapet intercepte et file en terre promise (13-0, 14′).

Réaction alsacienne

Le buteur alsacien Montoya débloque le compteur du RCS sur pénalité (16′), mais Jeuvrey réplique pour Dijon et sanctionne une nouvelle faute des visiteurs (16-3, 24′). Commence alors une période de domination des Strasbourgeois. Ils profitent de la puissance de l’ouvreur Vulakoro, avec ses allures de première ligne, et du pilier droit Rasch (1m91, 135kg !) pour arriver sous les perches… La défense du Stade tient bien mais se met à la faute (16-6, 27′).

Jeuvrey précieux et précis

Les locaux ripostent avec Cortès dont la passe est en-avant alors que Jeuvrey allait à l’essai… Ce n’est que partie remise pour l’arrière bourguignon. Sur un contre, Nugent est dans la ligne et emporte tout sur son passage ! Après un relai, la balle est écartée sur l’aile pour Jeuvrey qui marque entre les perches et transforme (23-6, 38′). Montoya aura le dernier mot de la première période, récompensant les efforts des visiteurs (23-9).

Genevois marque l’essai du bonus après un travail collectif de tous les avants bourguignons.

30 points de Jeuvrey !

L’entame n’est pas la même pour Dijon qui, suite à un ballon aérien mal négocié, va encaisser un essai du n°15 Mahieu dès la première minute ! Montoya transforme et redonne espoir au RCS (23-16, 41′). Le Stade ne s’affole pas et retourne de l’avant. La mêlée rouge et bleu met à mal le pack de Strasbourg et Jeuvrey convertit une nouvelle pénalité (26-16, 25′). Les Dijonnais tentent ensuite de multiplier les temps de jeu mais se heurtent à une défense rugueuse et commettent souvent des fautes de main… C’est pourquoi Cortès choisit l’option du coup de pied transversal qui est récupéré directement sur l’aile par… Jeuvrey ! Impeccable au pied, ce dernier transforme son essai en coin (53′, 33-16).

Bonus en prime

L’essai du bonus offensif arrive rapidement. Genevois conclut le bon boulot des avants locaux sur un maul porté suite à une pénaltouche (40-16, 60′). Jeuvrey soigne sa feuille de statistiques avec un 100% au pied (8/8) et 30 points inscrits ! Eddy Joliveau donne de la voix sur le banc stadiste et pousse son équipe à marquer à nouveau pour se mettre à l’abri. Mais plus aucun point ne sera marqué malgré les efforts des joueurs du RC Strasbourg qui n’auront jamais lâché (40-16).

Face à une équipe alsacienne mal en point au classement mais très vaillante, le Stade Dijonnais a réussi à éviter le match piège. La mauvaise entame de seconde période n’a pas affolé les rugbymen dijonnais qui ont su s’imposer avec le bonus offensif. Cette victoire leur permet de se relancer et de récupérer une place au classement de la poule 1 de Fédérale 1.

Score : 4 pénalités, 4 transformations de Jeuvrey et 4 essais de Jeuvrey (2), Trapet, Genevois.

Les meilleurs : Jeuvrey, Nugent, Jacouton et Vert à Dijon.

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du Stade Dijonnais sur la page du club !

 

Commentez cet article