La JDA y était presque à Strasbourg…

Championnat de France Pro A, 3ème journée : Strasbourg-Dijon (20h). La JDA se rendait en Alsace pour affronter Strasbourg pour la 3ème fois en 1 mois. Les Dijonnais se sont inclinés les armes à la main, manquant la balle de match pour finalement craquer en prolongation.

Ferdinand Prénom et Kevin Tiggs sont passés proches d’une victoire à Strasbourg.

Encaissant un 15-4 en 4 min, la JDA ne réalise pas le début de match rêvé, comme lors des matchs précédents, avec notamment des fautes trop rapides prises par Prénom et Campbell. Alexis Ajinça, le pivot strasbourgeois, règne en maître dans la raquette, inscrivant la bagatelle de 10 points. Mais la Jeanne revient progressivement dans la partie grâce à un très bon passage d’Aboudou et Tiggs, qui entraînent derrière eux tout le collectif dijonnais.

La JDA revient vite

On sent un peu de fébrilité du côté strasbourgeois. Ainsi, la JDA vire en tête à la mi-temps 29-32. Le chassé-croisé continue mais il y a trop de déchets dans le jeu dijonnais et les pertes de balles s’accumulent. Les deux équipes se rendent coup pour coup et les défenses prennent le pas sur les attaques. Lens Aboudou se montre à son avantage mais la SIG mène 43 à 40 à la fin du 3ème quart.

Le ballon fuit le cercle…

La fin de match est tendue et les fautes se multiplient des 2 côtés. Le jeu devient de plus en plus haché. Leloup et Campbell alimentent la marque du côté dijonnais, creusant même un petit écart à 2 minutes de la fin (52-57). Mais Fitch à 3 points par 2 fois répond à Leloup. A 60-60, le capitaine dijonnais, David Mélody, a le ballon de la gagne mais celui-ci roule autour du cercle et ressort, offrant 5 minutes supplémentaires aux supporters !

La SIG déroule en prolongation

Les Dijonnais s’écroulent finalement. Ils encaissent un 12-2 fatal sous la pression de Zianveni, auteur de 8 points dans la prolongation. La JDA ne parvient pas à contrôler le rebond défensif et les attaquants strasbourgeois en profitent largement. Gérald Fitch, de nouveau à trois points, enterre définitivement des Dijonnais vaillants mais trop courts sur la fin.

Le score final 78-67 est un peu lourd pour les Dijonnais. Il ne reflète pas forcément la physionomie du match. La balles perdues et les rebonds sont les 2 secteurs qui ont sans doute le plus joué dans ce match. La JDA était proche d’un second succès à l’extérieur mais rentre finalement avec beaucoup de regrets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.