La JDA Dijon manque de cohésion contre Gravelines

Après avoir parfaitement lancé son championnat en allant gagner à Cholet, la JDA a déçu devant son public en s’inclinant face à Gravelines-Dunkerque (54-72). Les Dijonnais n’ont pas su rééditer leur performance de la saison dernière.

La JDA s’est heurtée à une grosse défense du BCM.

Pourtant, les choses avaient bien débuté avec un 3 sur 3 d’entrée pour les hommes de Jean-Louis Borg. Mais Gravelines a ensuite trop rapidement creusé l’écart, menant déjà de 13 unités au bout de 13 minutes ! Malgré tout, la Jeanne s’est bien ressaisie et est revenue avant la pause grâce à une bonne défense et un 8-0 marqué en fin de second quart-temps (29-30).

Le BCM plus adroit à 3 points

Les Dijonnais ont ensuite connu une rechute fatale ! L’entame de la deuxième mi-temps a été catastrophique avec beaucoup trop de maladresses et seulement 6 petits points inscrits dans le 3ème quart, perdu 6-17 par Dijon. Le BCM a su être plus fluide en attaque pour trouver des positions de shoot à 3 points (8/23 pour les visiteurs sur l’ensemble du match contre 2/13 à Dijon). On retiendra particulièrement le 3/3 de Bokolo à l’extérieur qui a marqué plus de paniers primés que l’équipe dijonnaise toute entière…

Un match moyen

La différence s’est finalement faite dans ce secteur puisque les deux équipes ont proposé deux grosses défenses et ont commis beaucoup de fautes. Du coup, la rencontre a été d’un niveau global assez moyen, avec entre autres 19 pertes de balle du côté dijonnais… Cependant, Prénom, avec 13 points, le meilleur total bourguignon, et Leloup, 12 points, sont sortis du lot. L’ailier américain Tiggs a connu quelques bonnes séquences, notamment dans la remontée en fin de 1ère mi-temps.

Le match a été assez décevant et il n’y a pas eu ce brin de folie que pouvait apporter un joueur comme Dixon l’an dernier… La JDA Dijon doit donc se ressaisir après ce revers à domicile. Les coéquipiers de David Mélody se rendent en Alsace vendredi pour y affronter la SIG Strasbourg.

Les meilleurs : Prenom et Leloup à Dijon ; Akpomedah et Bokolo à Gravelines-Dunkerque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.