Corgnet, Sankharé… le point de vue d’Olivier Dall’Oglio

Ecrit par Rédaction Le 7 septembre 2012 à 09:46

Le mercato estival 2012-2013 s’est terminé mardi soir à minuit. Le DFCO a perdu dans cette dernière journée des transferts son meilleur joueur, Benjamin Corgnet. Younousse Sankharé n’a quant à lui pas trouvé preneur et sèche depuis les entraînements. Olivier Dall’Oglio, l’entraîneur du club dijonnais, a fait avec nous le point sur la situation.

Olivier Dall’Oglio est satisfait que le mercato estival soit enfin terminé.

DIJON-SPORTnews.fr : Vous êtes soulagé que ce mercato soit enfin fini ?

Olivier Dall’Oglio : « Oui c’est un mercato qui est long. Au niveau du règlement c’est un peu pénible car ça perturbe tout le monde, les joueurs et le club, donc ça me gêne un peu. Mais je ne suis pas le seul. C’est la même chose dans tous les clubs. Les joueurs ne sont pas à 100% tant que le mercato n’est pas terminé. »

DSn : Le départ de Benjamin Corgnet au dernier moment du mercato ne doit pas être facile à gérer ?

ODO : « On perd un bon joueur c’est sûr. Au niveau sportif ce n’est pas l’idéal mais ça fait quelques mois qu’on parlait de son départ donc au niveau du club on s’était fait à l’idée… »

DSn : Vous avez cherché à le remplacer ?

ODO : « Oui on a cherché. On a regardé différents profils mais on n’a pas trouvé ce que l’on cherchait. Il y avait des garçons intéressants mais ça n’a pas pu se faire. On ne voulait pas prendre des joueurs pour prendre des joueurs. Ça ne servait à rien puisqu’en terme d’effectif, en nombre, on est bien. Il fallait trouver un joueur de qualité et ce n’est pas facile. Ça ne s’est pas fait. »

DSn : Vous songez déjà au recrutement hivernal ?

ODO : « Pour le moment c’est la trêve ! On a le temps d’y penser. Tous ces mouvements, quelque part, c’est pénible. Entre l’effectif du mois d’août et celui de février ça varie trop, c’est compliqué à gérer. On est toujours en train de gérer des joueurs qui arrivent et d’autres qui partent. »

Benjamin Corgnet (à gauche) file à Lorient alors que Younousse Sankharé reste au DFCO.

DSn : Le départ de Benjamin Corgnet va vous obliger à revoir votre façon de jouer ?

ODO : « Oui bien sûr. Quand on perd un joueur comme Benjamin, on a moins d’options. Il faut chercher d’autres choses. Il faut rester positif et trouver d’autres manières de s’organiser. »

DSn : Concernant Younousse Sankharé. Avez-vous eu des nouvelles de lui ?

ODO : « J’ai eu des nouvelles de lui aujourd’hui et on doit se pencher sur son cas en fin de semaine… »

DSn : Quel est votre avis sur son comportement ?

ODO : « Un joueur de football doit avant tout rester à sa place, donc il doit s’entraîner sur le terrain en priorité. Il était absent les deux derniers jours. Il y a un règlement au niveau du club et il faudra l’appliquer. Les garçons qui ne respectent pas ce règlement sont sanctionnés. Je suis ouvert à toutes les discussions. On va étudier ça avec lui. »

Dsn : Si il fait profil bas, vous comptez le réintégrer ?

ODO : « Je vais d’abord voir avec lui pour savoir où il en est dans sa réflexion… »

Commentez cet article