Bergot seule Française en demi-finale à l’Open de Norges

Ecrit par Nicolas Goisque Le 10 mars 2012 à 01:18

Vendredi après-midi, les quarts de finale du 5ème Open GDF Suez de Bourgogne avaient lieu à Norges. Les 8 meilleures tenniswomen du tournoi s’étaient donné rendez-vous pour obtenir une place en demi-finale. Quatre Françaises étaient toujours dans la course au titre.

La combativité de Zerbone n'a pas suffi face à la puissance d'Ozga.

C’est la jeune Jennifer Zerbone (France) qui ouvre le bal face à l’Allemande Justine Ozga. Zerbone prend un bon départ et mène 5 jeux à 3 grâce à un service-volée et jeu offensif. Elle offre une belle résistance et obtient même une balle de set dans le tie break de la première manche finalement perdue 7-6. La puissance et la défense d’Ozga font la différence dans le 2ème set. Zerbone s’incline 7-6, 6-0.

Les Françaises résistent puis cèdent

Constance Sibille (France) a connu le même scénario face à Diana Marcinkevica (Lettonie, n°5, victorieuse du tournoi en double la veille. Après un break de chaque coté, Sibille doit à chaque fois lutter pour garder son service (3-3). Puis la jeune Française cède sur deux double-fautes consécutives, portant le score à 5 jeux à 3. Elle perd finalement la première manche 7-5. Après un changement d’arbitre (pris de vertige du haut de sa chaise) à 2-1 dans la seconde manche, la Lettonne déroule face à la Française malade durant le match (7-5, 6-1).

Zanevska un cran au-dessus

Malade, l'élégante Constance Sibille a commencé la partie avec une écharpe autour du cou.

Dès les premiers échanges de balle entre Océane Dodin (France) et Maryna Zanevska (Ukraine), on sent l’écart de niveau entre les deux joueuses. La jeune Française de 15 ans prend un mauvais départ (3 jeux à 0), avec beaucoup de déchets au service et de fautes directes. La première manche est expéditive : 6-0 en moins de 30 minutes. Dodin retrouve un peu son jeu et son service au milieu du second set mais l’Ukrainienne, tombeuse de la tenante du titre Van Uytvanck, est trop forte et s’impose en moins d’une heure (6-0, 6-0).

Bergot dernier espoir

Le dernier duel de ces quarts de finale avait lieu entre Audrey Bergot (France) et la Britannique Samantha Murray (n°7). La Française est breakée d’entrée mais se rattrape immédiatement (1-1). Elle prend le dessus petit à petit pour s’imposer 6-3 dans le premier set. La réaction de Murray ne se fait pas attendre. Elle pousse Bergot à la faute et mène 3-0. La Britannique empoche le second set 6-3 mais s’inclinera dans le dernier 6-2, offrant une place en demi à Audrey Bergot.

Trois Françaises ont donc quitté la compétition en quart de finale à Norges. C’est Audrey Bergot (n°4) qui sera la dernière représentante française au stade des demi-finales. Le match Bergot-Zanevska s’annonce déjà passionnant. Dans l’autre demi-finale, la puissante Ozga sera opposée à Marcinkevica (n°5), une joueuse très mobile et difficile à déborder.

Commentez cet article