Nenê sauve le PSG et s’offre le DFCO

Ecrit par Rédaction Le 23 octobre 2011 à 19:31

Les Dijonnais effectuaient cet après-midi un déplacement compliqué dans l’enceinte mythique du Parc des Princes, à guichets fermés pour l’occasion. Ils se présentaient donc face au Paris-Saint-Germain et toutes ses stars, actuellement leader et qui voulait profiter de ce match pour creuser l’écart en haut du tableau.

Benjamin Corgnet a incontestablement été l'homme de ce match.

Les hommes de Patrice Carteron comptent bien montrer qu’ils ne sont pas là pour jouer les victimes et tiennent tête aux Parisiens. Ils se créent même la première occasion par Corgnet, après un bon travail de Guerbert  (4′). Le duo se met encore en évidence avec une frappe de Corgnet qui frôle le poteau de Sirugu (8′). Les Parisiens semblent observateurs dans ce premier quart d’heure et ce sont les Dijonnais qui se créent les occasions les plus dangereuses.

Dijon sans complexes

Le PSG monopolise ensuite le ballon sans jamais être réellement dangereux. Le jeu de Paris manque de simplicité et de fluidité. Il faut attendre la 35ème minute pour voir Javier Pastore enfin en action, obligeant Reynet à effectuer une belle parade. Une superbe frappe de Courgnaud donne de nouvelles sueurs froides aux Franciliens. Mais c’est finalement Nenê qui ouvre le score et enflamme le Parc, servi idéalement par Ménez (1-0, 42′).

Nenê achève le DFCO

La deuxième mi-temps débute sur le même rythme. Les Bourguignons ne baissent pas le pied et continuent de se projeter vers l’avant. Sur un superbe travail de Corgnet, Mandanne a une belle opportunité mais se prend les pieds dans le tapis. Les hommes de Kombouaré accumulent les imprécisions, notamment au milieu où Chantôme et Sissoko sont en difficulté. Seul Gameiro est à deux doigts de tromper Reynet de la tête (69′). En toute fin de match, Nenê profite d’un espace et décoche une frappe lointaine qui fait mouche avec l’aide du poteau (2-0, 90′).

Les Dijonnais ont livré une belle bataille mais s’inclinent face à un PSG pas magique ce soir (2-0). Les Parisiens et Nenê se sont montrés très réalistes. Ils ont su profiter de la moindre erreur défensive des coéquipiers de Younousse Sankharé. Le DFCO réalise un très bon match mais peut s’en vouloir d’avoir laissé tant d’occasions en route.

Les meilleurs : Corgnet, Guerbert et Sankharé à Dijon ; Nenê et Ceará à Paris.

Commentez cet article