Dijon plus gaillard qu’Evian

Pour cette quatrième journée de Ligue 1, le DFCO retrouvait un autre promu, Evian Thonon-Gaillard. L’an passé en Ligue 2, l’équipe du Président Gnecchi l’avait emporté par deux fois (5-1 et 2-0). Mais depuis, l’équipe de Bernard Casoni s’est bien renforcée et a réalisé un bon début de championnat (actuellement 6ème).

Sankharé a été un capitaine exemplaire face à Evian. (photo archives 2011, Anatole Barbier)

Toujours invaincu avant de débuter le match, Evian s’appuie cette saison sur quelques joueurs d’expérience comme Govou, Barbosa ou Jérôme Leroy. Les Dijonnais alignaient une équipe très jeune (moyenne d’âge de 23 ans contre 26 ans pour Evian) avec la titularisation de Bamba suite au forfait de Cédric Varrault.

Une défense solide

La défense du DFCO repousse tous les assauts d’Evian, et les longs ballons sont dégagés par la tête de Zarour. Evian fait un bon début et confisque la balle. Sagbo tente plusieurs fois sa chance (9ème et 16ème minute). Dijon revient dans le match après 20 minutes et domine en milieu de terrain. Le capitaine Sankharé montre l’exemple, et Dijon exerce un bon pressing collectif. Les Savoyards manquent de précision et le DFCO reste solidaire en défense. A part un sauvetage sur sa ligne de Corgnet (37eme minute), il n’y a pas grand-chose à se mettre sous la dent dans ce premier acte. Les équipes rejoignent les vestiaires sur un score nul et vierge (0-0).

Coaching gagnant

A l'image de Guerbert et Corgnet, les Dijonnais ont été très solidaires pour conserver ce but d'avance. (photo archives 2011, Anatole Barbier)

Le jeu est plus animé et les occasions se multiplient de chaque côté. Reynet est sollicité plusieurs fois sur une tête de Khlifa (55ème), puis sur un coup franc puissant de Dja Djédjé (65ème). Patrice Carteron fait entrer en jeu Jovial et Courgnaud. A la 67ème minute, on retrouve ces deux joueurs sur une contre-attaque. Courgnaud centre et Jovial, malgré une reprise un peu molle, trompe Andersen (1-0).

Vendanges avant l’heure…

A l’heure de jeu, Evian reprend le dessus et pousse. Mais Dijon reste solidaire. Les Bourguignons se montrent dangereux en contre (77ème, 78ème, 83ème et 88ème). Malheureusement, ils ne parviennent pas à tuer le match malgré des occasions immanquables. Evian tentera de trouver des solutions avec des centres dans la surface (Govou et Angoula). Les Dijonnais se serrent les coudes et conservent ce précieux but d’avance jusqu’au bout.

A la fin du match, Patrice Carteron était satisfait de la prestation de ses joueurs, « On a maîtrisé notre jeu par rapport à la semaine passée. » a-t-il déclaré. Une deuxième victoire de suite dont Benjamin Corgnet était plutôt fier : « On a fait un très bon match et on a montré qu’on avait notre place dans l’élite. » ! Ce succès à l’extérieur est la meilleure réponse aux critiques des grands spécialistes…

Les meilleurs : tous les défenseurs, Sankharé et Corgnet à Dijon ; Dja Djédjé, Sagbo et Khlifa  à Evian TG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.