Une dernière minute fatale au DBHB

Ecrit par Nicolas Goisque Le 6 décembre 2010 à 18:45

Dijon a fait jeu égal pendant toute la partie face à une équipe istréenne très puissante. Le DBHB s’incline dans les derniers instants de la rencontre d’un petit but (25-26). Il reste du travail aux hommes de Denis LATHOUD pour être encore plus compétitifs afin de rivaliser avec les autres équipes de première Division.


L’ailier Simon PARENT a été l’un des rares Dijonnais efficaces face à la solide défense istréenne.

Dès le coup d’envoi, les débats sont équilibrés et les défenses bien en place. Les équipes se rendent coup pour coup. Istres démontre toute sa puissance dans l’axe du terrain et trouve le chemin des filets avec BOULTIF et KELLER. De son côté, le DBHB aère son jeu jusqu’aux ailes face aux défenseurs massifs d’Istres. Le gardien visiteur Yann GENTY repousse de nombreux tirs. Son homologue dijonnais, KREISS, n’est pas dans un bon jour (un seul arrêt dans le match). Seul PARENT sur son côté droit trouve des solutions en début de rencontre. Après 10 minutes le score est de 4-4.

Festival de PARENT sur son aile


L’ailier dijonnais PARENT fait une démonstration au gardien istréen : roucoulette, lob, tir à rebond ou en force. Mais le DBHB commet trop d’erreurs d’inattention (11-11 après 21 minutes). Grâce à sa puissance, l’arrière BOULTIF donne l’avantage à Istres. Dans les derniers instants de cette première mi-temps, LANFRANCHI part seul en contre-attaque mais rate son face à face. Si bien qu’à la pause Dijon est mené 12-13.

PARENT continue d’être efficace dès la reprise. Les handballeurs d’Istres prennent les commandes du match. Les Dijonnais font preuve de courage et recollent au score systématiquement. Le match est serré et le DBHB s’accroche. Malheureusement, les locaux sont imprécis dans les tirs de loin à l’image des leurs arrières EL HADJ AHMED et DIARRA qui échouent trop souvent face à GENTY.

DERBIER le bourreau des Dijonnais


A partir de la 15ème minute, la rencontre va s’emballer et Dijon passe enfin devant au score (20-19, 45ème minute du match). Le rythme s’accélère et, quand LEFRANCHI marque seul en contre, on pense que le break est fait. Dijon est euphorique. Après un pénalty d’Istres, DIARRA redonne deux buts d’avance au DBHB. A 10 minutes de la fin, le DBHB creuse encore l’écart grâce à SUTY (23-20, 50ème minute). L’entraîneur istréen demande alors un temps-mort pour stopper l’hémorragie. Le gardien Dijonnais STOJINOVIC effectue une superbe double parade. Mais au lieu d’enfoncer le clou, Dijon perd pied et connait un nouveau passage à vide. Istres, avec une défense hermétique (16 arrêts de GENTY) et un gros mental, profite des échecs dijonnais en attaque pour revenir à égalité grâce aux nombreux buts de DERBIER (9 buts dont 5 pénaltys). La tension s’installe dans la dernière minute et, avec quelques décisions arbitrales généreuses, c’est Istres qui marque le but vainqueur par DERBIER (25-26). La dernière tentative dijonnaise sur le poteau ne changera rien…

Le DBHB connaît un nouvel échec à domicile. Celui-ci laissera un goût amer aux Dijonnais qui, malgré une opposition istréenne robuste, avaient toutes les cartes en main pour s’imposer. Une défaite d’autant plus rageante pour Dijon qui se retrouve relégué à l’avant-dernière place du classement. Le prochain déplacement à Saint-Raphaël (qui enchaînera son deuxième match en une semaine), s’annonce déterminant.

Les meilleurs : PARENT, SUTY, LANFRANCHI à Dijon ; DERBIER, BOULTIF, KELLER, TOURRATON et GENTY à Istres.

no images were found

Commentez cet article